EN SAVOIR PLUS

L’horloger de Battant : de Jean Marc Loiseau à Thomas Karbiche

Reportage TF1

Reportage sur l’horloger de Battant avec Thomas Karbiche. Présentation de la boutique et de son fonctionnement.

Reportage France 3

Reportage sur l’horloger de Battant et sa collaboration avec la créatrice de bijoux Prisca Van Paassen.

Since 2008

NOTRE HISTOIRE

Jean Marc Loiseau a exercé le métier de commercial pendant 30 ans avant de se reconvertir comme horloger. Après sa formation de 9 mois à l’A.F.P.A, il ouvre l’horloger de Battant à Besançon accompagné de sa femme. Il proposa de la réparation puis développa son activité à l’aide d’un site internet, ce qui lui valut de doubler son chiffre d’affaires. Travaillant avec une clientèle de passionnés, de nostalgiques et de collectionneurs, il décide de travailler le décor de sa boutique dans l’optique de mettre en place un environnement reflétant celui d’une horlogerie traditionnelle transmise de père en fils. C’est aussi pour cela qu’il choisit de s’installer rue Battant. C’est par la suite qu’il propose à sa clientèle de la vente, de l’achat et de la restauration de pendules et de montres anciennes. Il ne s’arrête pas là, il propose également des dérivés publicitaires de la marque bisontine LIP, avant de s’étendre vers d’autres marques.

Passionné  par son métier, il a souhaité transmettre son savoir-faire en accueillant chaque année deux apprentis. En l’espace d’une décennie, sa réputation a largement augmenté. C’est naturellement qu’avant de partir à la retraite, il décide de faire confiance à Thomas Karbiche en lui passant le flambeau.

Thomas
Karbiche,
HORLOGER
PASSIONNÉ

Parcours

Quatre années d’études au Lycée Edgar Faure à Morteau avec l’obtention de son diplôme lui ont permis d’entrer dans une entreprise prestigieuse Audemars Piguet, où il a pu apprendre le métier d’angleur pendant 4 ans, puis parfaire sa formation d’horloger durant 3 ans.

Grâce au savoir qu’il a pu acquérir,  La Joux Perret (entreprise de sous-traitance) lui proposa un contrat de travail. Cette aventure dura 4 ans. Par la suite, il intègre la société  Artisia S.A (entreprise de sous-traitance) pendant 3 ans. Fin 2017 , il entreprend les démarches pour trouver un local à reprendre sur Besançon, sa ville natale et surtout la capitale horlogère.

Voici les marques pour lesquelles il a travaillé durant ces 15 années : Audemars Piguet, Ulysse Nardin, Corum, Jaquet Droz, Graham, Graff, Louis Moinet, Romain Jerome, Jacob & CO, Degrisogono, Bulgari.

Pour sortir de temps en temps de la production et surtout pour rendre service lors de ses congés, il répare des pendules ainsi que des montres de tous types et de toutes marques. La restauration lui offre une diversité et un enrichissement personnel, chose qui a toujours été un manque dans sa carrière.

MÉTIER

Fabriquer partiellement ou complètement les horloges et autres instruments de mesure du temps et/ou les vendre et les réparer. Mettre ses compétences au service de sa clientèle pour que la prestation soit de la plus grande qualité possible. Aiguiller et conseiller un potentiel acheteur pour que son achat soit à son image.

Formulaire de contact

contactez-nous !

6 + 1 =

À PROPOS

Contact

horlogerdebattant[at]gmail.com
03.81.53.17.67
06.40.78.81.43
28, rue Battant, 25000 Besançon (France)

Horaires

Du mardi au samedi :
14h - 18h

Partager cet article